Comme expliqué dans mon article précédent, j'ai dû réaliser un book artistique pour ma candidature à Montauban.

J'ai commencé, dès janvier, à réaliser un book numérique regroupant mes projets par thème ou type mais un peu plus d'une semaine avant la date butoir, je me suis rendue compte que ce que j'avais fait ne me correspondait absolument pas et que ça ne me convenait pas du tout !
C'est comme ça que j'ai mis à la poubelle 4 mois de travail et ai enchaîné 5 (très) grosses journées, pour produire ce book papier, qui correspond bien à mon style de travail mais aussi à ma personnalité.

Le book est composé d'un carnet à spirale A4 de feuilles noires, et est découpé en 3 grandes catégories :
- les travaux personnels, qui regroupent les participations à des concours, les rendus scolaires ou les illustrations personnelles achevées ;
- les exercices et entraînements, que ce soit de la fac ou personnels ;
- mon projet d'illustration jeunesse avec Maa ;

BOOK-2018-EXTRAIT
~Book artistique 2018, Extraits - gif - mai 2018~

Chaque projet proposé est présenté sur une double page : la page de droite comprend l'oeuvre et la page de gauche comprend la légende et une notice explicative sur le projet.
Cette dernière est un choix personnel, car pour comprendre certains projets, je trouvais nécessaire de rajouter des informations sur sa réalisation ou son objectif. Pour éviter que le texte soit trop présent, j'ai choisi de le matérialiser sous forme de languette à tirer. De cette manière, si, et seulement si, l'observateur a envie d'en savoir plus, il peut tirer la notice et lire le texte.

BOOK-2018-Notice-explicative
~Book artistique 2018, notice explicative - gif - mai 2018~

La plupart des projets ont été présentés sous forme de photos ou d'impression, mais afin de prouver mes capacités et l'originalité de mes travaux, j'ai choisi de mettre quelques originaux à l'intérieur du book.

Si je peux donner quelques conseils suite à cette expérience, les voici :

  1. Réaliser un book PERSONNEL.
    Ça peut paraître stupide, mais en design, ou en art, les books génériques... c'est pas terrible. Il faut prendre des risques et réaliser quelque chose qui nous corresponde, même si ça implique de sortir des sentiers battus. De mon coté, j'ai opté pour l'utilisation des technique du papier avec le pop-up et le système de notice.
  2. Rester SOBRE.
    Ça pourrait rentrer en contradiction avec le point précédent mais non. Il faut se rappeler que les examinateurs ne regarder pas un book par jour mais plusieurs en quelques heures, par conséquent il faut capter le regard et communiquer l'essentiel (trop de données, tue la donnée...). C'est pourquoi j'ai caché les textes explicatifs.
  3. Garder une UNITÉ GRAPHIQUE.
    Ici, j'ai choisi le noir comme fond, le blanc comme légende et le bronze pour les éléments importants des textes. Il vaut mieux éviter de mettre plein de styles différents, qui pourrait perdre l'examinateur.
  4. Proposer ASSEZ d'oeuvres/de projets... mais PAS TROP.
    Mon book est un gros book, comprenant 28 projets. Une moyenne de 20 projets est intéressante, ça permet de montrer différentes choses, sans trop en mettre.

Il ne faut pas oubliez que certains parcours ont leurs propres règles concernant les books, comme la taille, le format, le contenu... il faut donc être bien attentif à la demande. ^^